Vive émotion face à la tombe d’un chien…

     En découvrant une tombe datant de 80 ans et où gît un chien, un promeneur, très touché, essaie de comprendre…

     Promenant son chien dans le parc Viroli à West Monroe, en Louisiane, Zach Medlin  est attiré par une pierre carrée qu’il n’avait jamais remarqué auparavant. C’était une petite pierre que dissimulaient en partie les feuillages morts et les aiguilles de pin.

     « En écartant les feuilles, j’ai pu lire l’inscription suivante : Buddie, 1928-1941.Né un chien, mort un gentleman.» a confié Medlin à The Dodo.

     Cette trouvaille, l’ayant autant ému qu’intrigué, Medlin  s’est lancé dans une enquête dictée par sa vive  curiosité de savoir, d’un côté, pourquoi on avait enterré  un chien tout seul dans un parc public, et de comprendre, d’un autre côté, le grand mérite qu’accorde l’inscription au chien Buddie.

    D’après la légende locale, Buddie, en alertant  par ses aboiements des scouts,  avait contribué au sauvetage d’un garçon qui se noyait à ce même endroit, autrefois  camp d’été.

     « Or ce mythe ne tenait pas face à la recherche. » a déclaré Medlin, et d’ajouter «  Sara Peppers rapporte dans  Findagrave.com  que Buddie appartenait à M. Jones et que celui-ci l’emmenait très souvent courir à Kiroli Park, d’où l’idée de l’enterrer dans ce même parc.

     Medlin est arrivé, à la fin de ses recherches, à la conclusion que peu importe les circonstances, Buddie semblait avoir été un bon compagnon  qui mérite amplement que son souvenir soit perpétué par cette pierre tombale dont l’épitaphe lui rend hommage.